Nicolas Stavy
pianiste

Mercredi 28 avril à 18h30
Salle James Joyce

Programme

Chopin
Prélude en ut dièse mineur op. 45
Barcarolle en fa dièse majeur op. 60

Bach
Chaconne
(transcription de Brahms pour la main gauche seule)

Liszt
Funérailles
Sonnet de Pétrarque 104
Après une lecture de Dante
Fantasia quasi Sonata

Il n’y a pas de doute, Nicolas Stavy est un grand musicien, d’une extrême sensibilité et d’un lyrisme digne des plus grands pianistes.
Nous avons entendu émus les sons produits par ses mains de prodige.
Nous l’avons beaucoup applaudi et lui avons fait entendre l’immense plaisir dont il venait de nous en faire le don.
Il nous a entendu  et nous a répondu avec une générosité rare, jouant ensuite du Schubert et du Prokofiev.
Notre collègue et ami américain d’ Omaha, Thomas Svolos, avait les larmes au yeux, il venait d’entendre, pour la première fois de sa vie en live, la Chaconne.
Il n’a pas pu le dire personnellement à Nicolas et me l’a transmis avec émotion.

Eric Laurent, Luis Solano et l’ensemble de la Commission d’organisation du Congrès le remercient vivement.

* * * * *

Tant  en France qu’à l’étranger, le public est très sensible au jeu de cet artiste  qui « fait chanter le piano magnifiquement » (La lettre du Musicien).  Nicolas Stavy se produit sur de prestigieuses scènes internationales telles que  le Festival  de la Roque d’Anthéron, Festivals Chopin à Nohant et à Bagatelle, Festival de  l’Orangerie de Sceaux, Piano(s) Festival à Lille, Festival Berlioz, Festival  International de Musique de Wissembourg, Musée d’Orsay, Salle Cortot, Théâtre  des Bouffes du Nord de Paris, Opéra de Vichy, EuroArt Praha Festival, Festival  « Fex » de Grenade, Klavier Ruhr Festival, New Ross Festival,  Festival Horrues, Casals Hall de Tokyo, Athenaeum de Bucarest, Victoria Hall de  Genève, Hong-Kong Academy for Performing Arts, 92nd Street Y of New  York…  Et en soliste avec de grandes formations telles que l’Orchestre  de la Suisse Romande, l’Orchestre Symphonique de l’Utah à Salt Lake City,  l’Orchestre Sinfonietta de Lausanne, l’Orchestre Philharmonique de Bucarest, l’Orchestre Philharmonique  de Belgorod…
Formé  auprès de Gérard Frémy et de Christian Ivaldi au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris où il a  reçu les Premiers Prix de Piano et de Musique de Chambre, il s’est perfectionné  auprès de Dominique Merlet au Conservatoire de Genève où un 1er Prix avec  distinction lui a été décerné ainsi qu’avec le maître György Sebok lors de  master-classes. Nicolas Stavy qui a profité des conseils d’Alfred Brendel est  lauréat de plusieurs concours  internationaux : Prix Spécial au Concours Chopin à Varsovie en 2000,  Deuxième Prix au Concours International de Genève en 2001, Quatrième Prix au  Concours Gina Bachauer aux États-Unis en 2002, Deuxième Prix du Young Concert  Artists de New York en 2003… « 

Depuis 2002, il est soutenu par  CulturesFrance grâce à qui il a enregistré son premier disque dans la série  « Déclic ». Régulièrement invité lors d’émissions de radio et de  télévisions françaises et étrangères : Arte, Mezzo, Planète, France  Musique, Radio Classique, Suisse Romande…. En 2009, il nous a offert un disque  consacré à la compositrice française Hélène de Montgeroult pour le label  Hortus, qui sera suivi, dès l’automne, d’un disque Brahms”.

________________________________________________

Publicités